Accueil » Blog » Torsion d'estomac

Appelé également dilatation ou retournement d'estomac, il s'agit de l'estomac qui se dilate et qui va se tordre sur lui même. 

Les raisons?

L'apparition de cette torsion serait dû à plusieurs facteurs qui aujourd'hui ne sont pas tous précisément connu. La première cause retenue est l'ingestion d'une grande quantité de nourriture ou d'eau en un temps très court.

Lorsque le chien mange, les aliments en cours de digestion dans l'estomac vont produire du gaz. L'estomac va ainsi gonfler jusqu'à se tordre. Les voies d'entrée (par l'œsophage) et de sortie (par l'intestin) vont se retrouver fermés. Mais le gaz va continuer à s'accumuler sans possibilité d'être évacué. Il y a alors urgence vitale! 

Les symptômes et traitement

On peut constater que le chien est alors agité, anxieux, il ne tient plus en place et refuse de s'allonger.  Sa respiration devient difficile. Il gémit, bave et essaye de vomir en arrondissant le dos, mais sans pouvoir y parvenir. Il se peut également que le chien gratte le sol de manière compulsive ou tourne en rond. Enfin, le dernier changement observé est une pâleur des muqueuses (gencive, babine). Il ne faut pas perdre une seconde et le conduire en urgence au vétérinaire qui pratiquera une opération chirurgicale lourde (stabilisation de l'état de santé de l'animal, décompression de l'estomac, mise sous perfusion, repositionnement de l'estomac). Malgré cela , rien ne pourra garantir la survie de l'animal compte tenu des nombreuses complications possible. 

Torsion d'estomac

Les chiens concernés

Certaines races sont plus exposés que d'autre, notamment celles qui ont un thorax profond. Ainsi, les bergers allemands, dogues allemands, terre neuve, saint Bernard sont plus prédisposés que d'autres. 

On peut dire que les chiens de grande taille (+25kg) et plus particulièrement les races géantes (+40kg) sont plus exposés à ce syndrome (prédisposition génétique).

D'autres facteurs rentrent également en compte. Ainsi les chiens qui mangent trop rapidement ou qui souffrent d'aérophagie seraient plus concernés par ce syndrome.

Le risque

Il y a un réel danger de mort pour l'animal si ce syndrome n'est pas reconnu et pris en charge à temps.  Seule une intervention chirurgicale rapide réalisée par un vétérinaire peut sauver la vie de l'animal. D'autres organes peuvent être atteints comme la rate qui peut se rompre, prise dans le mouvement, ainsi que les vaisseaux sanguins reliés. Il y a donc risque d'une hémorragie interne.

Enfin, le sang ne circulant plus vers le cœur à cause des artères compressées, va provoquer une nécrose des tissus.

Prévention

Pour les races sensibles et prédisposées, il peut être conseillé de:

- choisir des croquettes de très bonne qualité et très concentré en énergie, pour diminuer les quantités à donné,

- répartir les repas en 2 ou 3 fois dans la journée,

- veiller à ce que le chien ne mange pas trop vite. Utiliser une gamelle anti glouton qui permettra de réduire la vitesse d'absorption (type labyrinthe par exemple...),

- préférer donner de l'eau en petite quantité mais à de multiples reprises, plutôt qu'en quantité importante au moment des repas,

- ne pas faire d'exercice trop prononcé dans les 2 heures qui précèdent ou qui succèdent la prise de repas,

- faire en sorte que l'animal ne soit pas stressé et puisse manger dans un endroit calme,

- éviter les gamelles trop surélevées qui pourraient favoriser l'aérophagie (un des facteurs de la torsion d'estomac),

- il peut être possible de réaliser un gastroprexie par un vétérinaire. Cet acte chirurgical consiste à coudre l'estomac à la paroi intérieure de l'abdomen afin qu'il ne puisse plus se tordre.

Gamelle anti glouton