Accueil » Blog » Friandises en cuir brut

L'os de cuir brut

 

Il existe sur le marché diverses friandises fabriquées à base de cuir brut. Elles sont plus communément appelées os en peau de buffle, os pressés, bâtonnets à mâcher... Mais ces friandises seraient selon certains spécialistes de véritables dangers pour les chiens!

La raison principale: leur processus de fabrication qui serait très nocifs.

 

 


Les principales étapes de transformation de ces produits

Etape 1: les traitements

Afin de pouvoir supporter leur acheminement depuis les abattoirs et ainsi éviter tout gaspillage, la peau des différents animaux utilisée pour la conception de ces friandises (vache, porc, agneau) est plongée dans une solution chimique. Puis, lors de leur arrivée à la tannerie, elles sont plongées dans une solution à base de soude ou de sulfure de sodium pour ôter les poils et les résidus de gras encore présents sur les peaux.

Un traitement chimique sera ensuite appliqué pour faire gonfler les peaux et ainsi dissocier plus facilement la couche de peau interne, qui sera utilisée pour la fabrication des friandises, de celle externe qui sera réservée à une utilisation humaine (selleries de voiture, vêtements, sacs, chaussures...).

Etape 2: la décoloration

Pour enlever les odeurs de cuir et de potentiel pourriture, ces peaux sont ensuite blanchies avec du peroxyde d'hydrogel ou de l'eau de javel. 

Etape 3: la coloration

Afin de rendre ces peaux appétentes pour le chien, divers colorants et arômes artificiels sont appliqués. Parmi les éléments chimiques rentrant dans le procédé de fabrication, on peut par exemple cités: l'oxyde de titane, l'additif alimentaire E129 (produit cancérigène), des conservateurs comme le benzoate de sodium...

Grace à cela, ces peaux pourront être vendues dans divers coloris et à des goûts variés. 

Etape 4: la mise en forme

Afin de leur donner une forme sympathique, très souvent en forme d'os, et également leur concéder une durée de vie très longue, un dernier élément rentre dans le processus de fabrication: l'ajout de colle! Ce dernier élément contient entre autre plomb, arsenic, mercure, sels de chrome ou encore du formaldéhyde.

 

Tous ces éléments sont bien sûr présents en quantité infime, mais si ces friandises sont données de manière régulière, elles peuvent alors conduire à un empoisonnement au fil du temps. 

Vous vous demandez alors pourquoi de tels produits sont encore autorisés sur le marché ? La raison est simple, ces produits ne sont pas assimilés à des produits alimentaires. Les fabricants ont donc toute liberté d'ajouter les produits qu'ils souhaitent afin de renforcer leur solidité et éviter qu'elles ne se désagrègent trop facilement.

Les autres dangers

Si le risque d'empoisonnement est bien réel, il subsiste un autre danger dont les effets peuvent être beaucoup graves et immédiats.

Il existe en effet un véritable risque d'étouffement et d'occlusion par l'ingestion de ces friandises.

Une fois ingéré, elles peuvent multiplier leur volume initial par 4. Ce qui peut produire un risque d'occlusion où l'intervention chirurgicale s'avèrera vital. Dans certains cas, ces occlusions peuvent ainsi conduire à la mort de l'animal.

Friandises alternatives

Mieux vaut ainsi privilégier les friandises 100% naturelles telles que:

 

- bois de cerf ou de daim,

- cornes de buffle,

- nerfs de bœuf,

- pattes de poulet,

- peaux de lapin,

- trachée d'autruche...,

 

Le choix est vaste et fera le bonheur de votre chien.