Accueil » Blog » Chenilles processionnaires

Un danger mortel pour votre chien!

Souvent méconnues, les chenilles processionnaires sont pourtant bien un réel danger pour votre chien. Les poils de cette chenille sont particulièrement dangereux aussi bien pour votre animal que pour vous. Ils sont en effet extrêmement venimeux.

Et nul besoin de contact direct avec la peau ou les muqueuses pour être touché par leur poil urticant. En effet, en cas de danger ou de stress, ces chenilles processionnaires libèrent d'elles mêmes leurs poils venimeux qui sont de surcroît quasiment invisibles. En se cassant, ces dernières libèrent une violente toxine appelée thaumatopoéine.

Le risque pour votre animal?

Une violente réaction qui peut prendre différentes formes et se manifester jusqu'à 2 heures après le contact: inflammation, irritation, rougeur, brûlure, allergie ou encore un œdème. Et le risque de complication est grand car le chien tentera de manière réflexe de lécher ou gratter les parties contaminées. Mais cela n'aura que pour seul résultat d'infecter sa langue ou de répandre plus largement la contamination. Une salivation excessive ou des vomissements seront constatés également, ainsi qu'un gonflement et changement de couleur de la langue ou des babines. Car c'est en se cassant que le poil libère sa substance urticante et allergisante. Il y a alors urgence vitale! Le chien peut en effet succomber à un choc anaphylactique qui l'empêchera de respirer, ou succomber d'une nécrose de la langue dans le cas d'une lésion trop importante de la langue, qui pourrait l'empêcher de s'alimenter et voire seul. Il n'y aurait alors pas d'autre issue que l'euthanasie  dans des cas grave.

 

Danger Chenilles processionnaires

Que faire alors?

Nid Chenilles processionnaires

En prévention:

Eviter les forêts de pin ou de chêne durant le printemps. C'est en effet dans ces arbres et à cette période de l'année (de février à juin et dès lors que la température est plus clémente) que les chenilles processionnaires descendent de leur arbre pour aller s'enterrer afin de finir leur transformation en papillon. On les rencontre ainsi traversant les chemins d'une manière très particulière, puisqu'elles se déplacent les unes derrière les autres , en procession, d'où leur nom.

Mieux vaut avoir l'œil bien ouvert pour identifier ses regroupements et empêcher son chien de s'en approcher. Attention, un simple coup de vent peut suffire à déposer ces poils urticants sur votre chien.

En cas de contact direct, ou si vous constater ces symptômes chez votre animal:

Il n'y a pas une seconde à perdre pour emmener son chien consulter un vétérinaire en urgence. Celui-ci pourra réaliser un nettoyage de la zone infectée (principalement la bouche, les yeux et les oreilles) et administrer les premiers soins (anti-inflammatoires, antibiotiques, antihistaminiques...). Pour éviter un risque de gangrène, une glossectomie pourra être entreprise par le vétérinaire.

Dans tous les cas, ne pas tenter soi même de retirer ces poils qui sont également très urticants pur les humains. Manipuler l'animal avec des gants et procéder à un rinçage de la gueule de l'animal. Il sera alors extrêmement important de veiller à ce que le chien n'avale pas l'eau, sans quoi les poils pourraient alors migrer jusqu'à l'appareil digestif et le contaminer à son tour.